Choc Émotionnel et Ostéopathie : se Libérer de ses Émotions

On pense souvent à consulter un ostéopathe pour une douleur ou suite à un traumatisme physique, mais il peut aussi vous aider à vous libérer de vos émotions. Lorsqu’un choc émotionnel survient, les émotions débordent et le corps reçoit ce trop-plein. L’ostéopathie peut intervenir dans la gestion les douleurs physiques, mais aussi à mettre des mots sur ce qui s’est passé. On vous dit tout sur l’ostéopathie suite à un choc émotionnel.

Choc émotionnel : définition

Le choc émotionnel, ou choc psychologique, est un état dans lequel un individu est submergé par ses émotions et n’arrive pas à y faire face. Cette surcharge émotionnelle survient suite à un événement traumatisant. Il n’est pas possible de prévoir si un événement va créer un choc émotionnel ou non. La gravité d’un événement n’est pas objective, chaque individu va avoir un ressenti différent. Lorsqu’un choc émotionnel n’est pas pris en charge, il peut en résulter un traumatisme psychique, qui peut entraîner le développement de maladies psychosomatiques. Le choc émotionnel va alors altérer le bon fonctionnement physiologique d’une partie du corps.

Quels sont les symptômes d’un choc psychologique ?

Les symptômes d’un traumatisme psychique peuvent apparaître rapidement ou à distance de l’événement traumatisant :

  • troubles du sommeil : fatigue extrême, insomnies, cauchemars, réveils fréquents, etc.
  • troubles alimentaires : boulimie, perte d’appétit, anorexie, etc.
  • troubles anxieux : sursauts fréquents, agitation, angoisse, difficulté de concentration, tremblements, palpitations, sueur abondante, etc.
  • troubles de l’humeur : colères inexpliquées, repli, dépression, accès de violence, etc.
  • douleurs diffuses : maux de tête, lombalgie, etc.

Chaque individu est susceptible de réagir différemment, et les symptômes peuvent différer.

Choc émotionnel et ostéopathie

Consulter un ostéopathe, lorsque l’on a conscience d’avoir vécu un tel choc, peut être libérateur, et permet d’éviter que les émotions ne soient à l’origine de somatisations importantes, d’adaptations associées, et de douleurs pouvant devenir chroniques.

L’ostéopathie somato-émotionnelle

L’approche somato-émotionnelle de l’ostéopathie permet de libérer ces émotions enfouies dans le corps. Ces émotions « s’impriment » dans les tissus, et sont à l’origine de douleurs, ou d’un mauvais fonctionnement physiologique. Le travail somato-émotionnel consiste à identifier et libérer ces points de tension. L’ostéopathe peut aussi demander une participation active du patient lors de ces séances, notamment en faisant verbaliser les émotions, le ressenti, ou en travaillant avec la respiration.

L’ostéopathie énergétique

Les ostéopathes pratiquants l’ostéopathie énergétique ont une pratique différente, et s’intéressent autant au côté physique, qu’au côté émotionnel. Cela leur permet de détecter des chocs émotionnels, parfois anciens, et dont le patient n’a pas conscience. Ce choc est alors à l’origine des symptômes du patient. L’ostéopathe énergéticien permet alors une prise de conscience de ce choc, et aide le corps énergétique à retrouver une bonne circulation.

Réactions émotionnelles

Suite à un choc psychique, ce sont principalement les douleurs de somatisation qui amènent le patient à consulter un ostéopathe. Malgré un interrogatoire poussé sur l’apparition des douleurs et sur les antécédents du patient, il peut être difficile pour l’ostéopathe d’identifier de prime abord l’événement traumatisant à l’origine des symptômes physiques. Lors de la consultation, le patient peut ressentir des réactions émotionnelles. Les émotions resurgissent en travaillant sur les blocages mécaniques. Ces réactions sont fréquentes et montrent le blocage émotionnel non digéré. Grâce à ses manipulations douces, et à la verbalisation (poser des mots sur les maux), l’ostéopathe aide à « vider » cette surcharge émotionnelle, et parfois aussi à prendre conscience qu’un tel choc a bel et bien existé.

Ces réactions émotionnelles peuvent être :

  • des mouvements rapides des yeux ;
  • tremblements ;
  • sensation de chaleur ou de froid ;
  • pleurs ou fou-rire ;
  • émotions violentes : envie de crier, tristesse intense, etc.

Le travail en ostéopathie somato-émotionnelle et en ostéopathie énergétique consiste à libérer le corps physique de ce trop-plein émotionnel, mais aussi à prendre conscience du choc.

Les conseils de votre ostéopathe pour passer le cap

La première étape consiste à prendre conscience d’un choc émotionnel, et de chercher son origine. Certaines personnes vont aussitôt s’apercevoir de l’impact du choc initial sur leur vie quotidienne. D’autres vont refouler leurs émotions et reprendre leur vie, malgré les cris d’alarme physiques ou psychiques.

Voici ce que votre ostéopathe vous conseille :

  • parlez ! Verbaliser permet de mettre des mots sur la douleur. Que ce soit dans des groupes de paroles, à un psychologue ou à quelqu’un de confiance qui accueillera vos émotions ;
  • faites-vous accompagner par un psychologue si vous souffrez de troubles anxieux ou de dépression ;
  • faites de la méditation et/ou de la relaxation, pour faire le vide et vous recentrer sur l’instant présent ;
  • pratiquez une activité physique ou artistique pour vous exprimer et libérer vos émotions ;
  • prenez soin de vous, prenez du temps pour vous occuper de votre corps et de vos émotions.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *