Cohérence cardiaque et stress

Angoisse, stress, burn out … autant de mots qu’on lit de plus en plus sur les blogs, les forums, les magazines, autant de maux dont on entend de plus en plus parler par notre entourage proche ou moins proche. On pense souvent au yoga, à la méditation, au taï chi, mais connaissez-vous la cohérence cardiaque ?

Histoire et concept
C’est un concept qui a été développé dans les années 90, aux Etats Unis par Stephen Elliott et en France, par le docteur David Servan-Schreiber.
Selon le site coherenceinfo.com, la cohérence cardiaque est « un état d’équilibre physiologique, physique, mental et émotionnel qui induit un recentrage, un ressourcement et un renforcement de chacun de ces domaines ».
L’état de cohérence cardiaque n’est pas spontané mais induit par une pratique volontaire.

Physiologie cardiaque
La base de la cohérence cardiaque est l’étude des variations de la fréquence cardiaque. Car oui, le cœur bat de façon irrégulière !
Lorsque nous nous trouvons dans une situation stressante, menaçante, il accélère pour permettre d’irriguer rapidement nos muscles au cas où nous devrions fuir devant ce contexte angoissant. Lorsque la menace est passée, il ralentit.

Le système nerveux autonome (qui est composé du système sympathique et du système parasympathique) est un système dit « de veille » involontaire qui permet de repérer les changements de situation dans notre environnement et de modifier le rythme des battements cardiaques pour s’adapter au mieux à la situation. C’est donc lui qui demande au cœur d’accélérer ou de ralentir son rythme selon le type de situation à laquelle nous sommes exposés.
La pratique de la cohérence cardiaque permet de remettre de l’ordre dans ce chaos, pour que ces variations cardiaques soient les plus fluides possibles.

stress-coherence-cardiaque - Carnets de Week-Ends

Sur le plan physiologique:
– Réduction du stress (réduction de la production du cortisol)
– Augmentation de l’énergie et de la résilience
– Une plus grande clarté mentale, meilleure prise de décision
– Impression de prise de distance et de lâcher prise
– Augmentation des capacités intellectuelles et créatrices
– Augmentation de l’équilibre émotionnel
– Amélioration de la capacité d’écoute, de la qualité de présence
Mais rappelons-le encore une fois, tout cela n’est possible qu’avec une pratique régulière et à long terme.

Pratique d’introduction
Après toutes ces explications, il faut tester ! Et pour cela, un exercice d’initiation est très connu dans le monde de la cohérence cardiaque, il s’agit du 3 6 5.
3 = 3 fois par jour
6 = respirer 6 fois par minute
5 = pendant 5 minutes
Je vous conseille de pratiquer à l’aide d’une vidéo pour débuter.

Ostéopathie et cohérence cardiaque
Votre ostéopathe peut être amené à vous montrer cet exercice 3 6 5 et à vous demander de le pratiquer chez vous. En effet, beaucoup de personnes venant consulter pour un problème « mécanique » (lombalgie, douleur de cheville …) présentent aussi un état de stress lié à leur environnement qui peut influer sur leur motif de consultation initial (et sur d’autres douleurs).

Maintenant vous avez toutes les clés pour essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *