Tendinite du tendon d’Achille et ostéopathie

La tendinite du tendon d’Achille ou tendinite achilléenne est la cause la plus fréquente de talalgie postérieure (douleur à l’arrière du talon).
La tendinite du tendon d’Achille est fréquente chez le sportif, correspondant à 30-50% de l’ensemble des lésions liées au sport. Le plus souvent, cette tendinite se développe dans le contexte d’une surcharge mécanique de ce tendon.
Le traitement de la tendinite du tendon d’Achille peut être long et l’ostéopathie peut apporter un soulagement en complément d’une prise en charge pluridisciplinaire.

Sa localisation ?

Résultat de recherche d'images pour "tendinite achille et osteo"

 

Le tendon d’Achille ou tendon calcanéen correspond au tendon terminal du muscle du mollet (ou muscle gastrocnémien). Il est superficiel, facilement palpable à la partie inférieure de la jambe et se termine au niveau du calcanéum (os du talon).
Lors de la contraction du mollet, le tendon d’Achille assure la propulsion du pas, la montée sur la pointe du pied, la foulée lors de la course.

Qu’est ce que je ressens ?

Principalement, une douleur au talon qui peut s’accompagner ou non d’un gonflement sur la zone. La douleur diminue avec le repos et augmente à froid . Ces symptômes s’accompagnent d’une douleur à la palpation du tendon .

La cause ?

  • une erreur d’entraînement (durée, intensité, repos…)
  • un déficit de force musculaire
  • un manque de souplesse du mollet qui augmente la tension sur le tendon
  • une déshydratation
  • une cheville trop laxe suite à des micros traumatismes
  • un conflit du tendon dû à la chaussure

L’apport de l’ostéopathie ?

Ce dernier va dans un premier temps se renseigner sur votre motif de consultation en détail (ancienneté de la douleur, localisation, rythme…) ainsi que sur votre environnement (activité sportive en détail, matériel sportif, alimentation, hydratation, stress, etc…). Ces indications pourront l’orienter sur les zones sur-sollicitées et à corriger en parallèle.

L’ostéopathe,va repérer par un diagnostic palpatoire précis le tendon en souffrance ainsi que les différentes pertes de mobilité des articulations, des muscles, des fascias etc. mettant en contrainte votre tendon localement mais aussi à distance (pertes de mobilité au niveau du pied, de la cheville, genou, bassin, etc…) si des phénomènes de compensation se sont installés dans le temps.

Certaines pertes de mobilité articulaires notamment au niveau de la cheville, genou et bassin sont souvent à l’origine d’une sollicitation excessive du tendon pouvant créer, à terme, un terrain inflammatoire local qui s’entretient dans le temps si le problème n’est pas traité.

Par un traitement adapté, l’ostéopathe viendra donc redonner une mobilité aux zones à l’origine de cette tendinite.

Les conseils de votre ostéopathe

  • échauffez vous
  • hydratation (1,5L minimum)
  • alimentation : éviter la viande rouge, sodas, café, lait, produits laitiers ; qui sont pro inflammatoires. Préférez des aliments basiques et riches en oméga 3
  • temps de repos de 48H entre chaque séance de sport
  • faire des étirements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *